Commandez avant le 14 juin au soir et recevez vos cadeaux à temps pour la fête des pères.
Mode - Défilés 20/01

Défilé Homme Automne-Hiver 2021

Virgil Abloh présente sa dernière collection Louis Vuitton comme une performance artistique multidisciplinaire exprimée par la poésie, la danse et la musique et capturée entre Paris et un village des montagnes suisses.

Aperçu

En étudiant les préjugés inculqués dans notre inconscient collectif par les normes archaïques de la société, la présentation de la collection est inspirée par l'essai fondateur de 1953 de James Baldwin «Stranger in the Village». À travers ses expériences en tant que visiteur afro-américain dans un village suisse, l'essai de Baldwin sert de leitmotiv pour les explorations de Virgil Abloh au coeur d'une expérience familière d'aujourd'hui et reflète la structure établie de la société entre les étrangers culturels et les initiés.

Scénographie

Incarnant les confrontations physiques avec les conflits psychologiques explorés dans l'essai de Baldwin, le décor configure et reconfigure le village Suisse à travers une scène abstraite de marbre qui représente les émotions changeantes de l'auteur. Mettant en vedette un groupe d’artistes, la performance tourne autour de la notion figurative du cambriolage artistique qui est le vol du monde de l'art et la réappropriation des fondations du patrimoine culturel. Dans la continuité des efforts de développement durable de Louis Vuitton, la quasi-totalité des matériaux utilisés pour la scénographie du défilé a été donnée pour être revalorisée par des partenaires des secteurs des Arts et de la Culture.

Looks

La collection utilise des archétypes - l'écrivain, l'artiste, le vagabond, le vendeur, l'hôtelier, le galeriste, l'architecte, l'étudiant - et explore les codes vestimentaires qui informent nos perceptions prédéterminées de ces personnages familiers. En utilisant la mode comme un outil pour changer ces hypothèses, Virgil Abloh imprègne la grammaire de ces codes avec des valeurs différentes.

"

Détails

Tout au long de la collection, vêtements, accessoires, motifs et techniques imitent le familier par des jeux d’illusions et de trompe-l’œil et se réapproprient le normal en l’élevant. Virgil Abloh a invité l'artiste conceptuel Lawrence Weiner à construire une série d'aphorismes comme modèles liés aux prémisses de la collection: «VOUS POUVEZ JUGER UN LIVRE PAR SA COUVERTURE», «AU MÊME ENDROIT AU MÊME MOMENT», «(QUELQUE PART D'UNE FAÇON OU D'UNE AUTRE)» .