Développement Durable 08/11

Contribuer à l’effort climatique

Afin de renforcer notre contribution aux objectifs fixés par l’Accord de Paris pour le Climat de 2015, qui vise à limiter le réchauffement climatique moyen à 1.5° Celsius, notre Maison s’est engagée à réduire de 55% d’ici à 2030 son empreinte carbone directe (en particulier la consommation énergétique de ses sites) ainsi que celle générée par sa chaine d'approvisionnement et l'ensemble de ses activités indirectes (services, transports des produits, déplacements des collaborateurs et déchets notamment). Une trajectoire de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre validée par l’initiative Science Based Targets (SBTi).

Nos engagements

Alimenter 100% de nos sites de production et de logistique avec de l'énergie renouvelable à horizon 2025

Équiper 100% de nos magasins d'un système d'éclairage LED à horizon 2025

Mesurer notre empreinte carbone

est l’année pionnière de mesure de notre empreinte carbone annuelle selon la méthode standardisée Bilan Carbone©, afin de rendre compte des émissions de gaz à effet de serre liées à nos activités à travers le monde. Dès lors, l’atténuation de notre empreinte carbone est devenue l’une des pierres angulaires de la stratégie d’amélioration de notre performance environnementale.

Nous assumons la responsabilité de l’ensemble de notre empreinte carbone, définie comme suit : mondiale, toutes activités, scopes 1-2-3. Les résultats montrent que nos principaux postes d’émissions de gaz à effet de serre proviennent de trois sources : les matières premières, l’énergie et le transport. Nous avons choisi de concentrer nos efforts sur la réduction des émissions générées par nos bâtiments et nos transports, représentant presque la moitié de nos émissions totales, tout en abordant celles liées à nos matières premières à travers notre démarche d’approvisionnement responsable.

Améliorer l'efficacité énergétique

Fonds carbone LVMH

projets Louis Vuitton ont été financés depuis le lancement du Fonds Carbone LVMH en 2016, une initiative incitant à la responsabilité commune face à nos émissions de gaz à effet de serre en leur donnant une valeur monétaire. Ces actions nous ont déjà permis de réduire les émissions de CO2 liées à nos consommations d’énergie de 13% entre 2019 et 2021 (à périmètre constant), sur le chemin de notre objectif de -55% dans le cadre de notre trajectoire de réduction à horizon 2030.

Magasins

de nos magasins sont intégralement équipés d'un système d'éclairage LED (y compris leurs vitrines et leurs façades). L’éclairage est un des postes les plus énergivores mais aussi l’un des plus ajustables : en optant pour l’éclairage LED pour chacune de nos rénovations ou de nos ouvertures depuis 2013, notre consommation d’énergie due à l’éclairage a diminué de 30%. Nous développons également des projets d'énergies renouvelables adaptés à chaque site. Ces installations permettent à nos bâtiments de subvenir de 30% à 100% de leurs besoins énergétiques annuels en climatisation et en chauffage, comme dans nos magasins de Florence et de Vendôme (Paris).

Ateliers et entrepôts

d’énergie ont été économisés dans notre dernier atelier bioclimatique de L'Oratoire (France) à la faveur de l'optimisation de la lumière naturelle via l'orientation du bâtiment et à la régulation des apports de chaleur et de fraicheur grâce à une centrale météorologique intégrée et de capteurs activant les vantelles situées sur les façades. Au-delà du bâtiment, nos efforts de réduction liés aux processus de fabrication de nos produits nous ont permis de dimiuner de 26% notre consommation énergétique par unité produite dans cet atelier.

Sobriété numérique

marque le déploiement d'un plan d'actions de réduction de nos émissions de gaz à effet de serre induites par nos activités numériques, dans le cadre de l’initiative Green IT. Suite à la réalisation d'un bilan carbone spécifique, trois principaux leviers ont été identifiés : la réduction de la consommation énergétique de nos équipements informatiques, le choix de prestataires dotés d'objectifs ambitieux de décarbonisation de leur data centers, et l'allongement de la durée de vie de nos équipements. Ces objectifs sont pour Louis Vuitton, Maison pionnière dans le digital, des priorités pour les années à venir.

Énergies renouvelables

de l’énergie consommée dans nos ateliers et entrepôts en 2020 proviennent de sources renouvelables. Nous mettons en place de nombreux projets d’énergies renouvelables en déployant une kyrielle de technologies adaptées à chaque site : du chauffage et de la climatisation par géothermie, des toitures photovoltaïques ou même dans certains sites des systèmes de climatisation naturelle. A l'instar de notre atelier de L'Oratoire (France), équipé de 2000m2 de panneaux photovoltaique permettant de couvrir une large part des besoins énergétiques annuels.

Développer une architecture environnementale

Depuis 2007, notre approche d’architecture durable se matérialise par un programme d’amélioration continue visant les certifications environnementales les plus exigeantes au monde, telles que HQETM (Haute Qualité Environnementale), LEED® (Leadership in Energy and Environment Design) et BREEAM® (Building Research Establishment Environmental Assessment Method). Toujours en quête d'innovation, nos efforts dans le domaine nous ont permis de construire notre premier atelier selon des principes bioclimatiques (L'Oratoire en France), le premier bâtiment industriel du genre dans le monde pour notre Maison.

Au-delà de notre approche d’architecture durable, tous nos sites sont engagés dans un processus de certification ISO 14001, un standard assurant le management environnemental de nos activités dans un élan continu d’amélioration. 71% d'entre eux, de plus d'un an d'exploitation, sont déjà certifiés en 2020.

Une démarche concrétisée par l’omniprésence de la lumière naturelle comme dans l’atelier de Beaulieu en France, certifié BREEAM® "Very Good" en 2019.
Notre atelier de Marsaz en France, certifié HQETM en 2011, dispose d’une isolation naturelle assurée par une toiture végétale et des pompes à chaleur.
Dans notre entrepôt international EOLE en région parisienne, les eaux usées sont biologiquement purifiées grâce à un système de bassins filtrants agrémentés de plantes phyto-épuratrices tandis que les eaux pluviales sont récupérées pour l’arrosage des espaces verts.
Énergies renouvelables dans l'atelier de San Dimas (USA, LEED® "Gold" 2020) équipé de panneaux solaires
la structure de l’atelier de Saint-Pourçain, certifié BREEAM® en 2020, est en bois : cette matière a été sélectionnée en raison de la faiblesse de son impact environnemental.

Décarboner nos transports

est l’année où Louis Vuitton est devenue la première maison de luxe à obtenir la certification ISO 14001 pour sa supply chain. Cette reconnaissance nous permet depuis lors de mettre en place un système de management environnemental basé sur l’amélioration environnementale continue avec nos partenaires et d’avancer ensemble dans l’anticipation des besoins de nos magasins, l’optimisation des trajets ainsi que dans l’utilisation de véhicules économes et de carburants alternatifs.

Engager les transporteurs dès l’appel d’offres :

Nous fixons et partageons des engagements et des objectifs concrets avec nos partenaires de transport dès la phase d’appel d’offres via une méthodologie interne unique et innovante qui positionne le respect de l’environnement comme l’un des critères de présélection pour déterminer la liste finale de partenaires potentiels. De tels appels d’offres éco-responsables ont été lancés en France (2016), en Asie (2018 et 2020), ainsi qu'aux États-Unis (2019).

Accroître l’efficacité énergétique des transports en produisant et transportant le juste nécessaire

Une faible couverture de stock, ajustée en temps réel, nous permet d’améliorer l’agilité de nos processus et de minimiser notre impact environnemental. Cette approche présente également l’avantage pour nos ateliers de produire au plus juste, de limiter les approvisionnements excédentaires et d’ainsi contrôler l’obsolescence des produits.

Recourir à des énergies alternatives

d’énergies alternatives au diesel utilisées pour le transport routier local, tel est notre objectif à horizon 2030. Dans cette perspective, nous encourageons déjà nos partenaires à recourir à des véhicules électriques ou roulant au gaz naturel pour les livraisons entre nos ateliers et nos entrepôts centraux ou vers nos magasins, comme à Los Angeles, Londres, Tokyo, Hong Kong, Milan et dans une demi-douzaine d’autres villes.

Lisez plus d'articles